Genèse du projet

C'est tout d'abord une idée qui a pris le temps de dessiner les contours qu'elle se donne aujourd'hui. Idée germée en ville, au bord du Canal du Midi où j'ai pu joyeusement expérimenter Amap, ruche, réseaux courts, recyclage ainsi que des concepts plus récents en France comme le locavorisme, le vrac.

Et puis c'est aussi le refus des valeurs falsifiées véhiculées par les grandes surfaces et leur prêt à manger (Nous ne sommes pas loin du prêt à penser...)

Au fil du temps, des rencontres, les prises de consciences se sont précisées changeant ma façon de vivre et de m'alimenter. L'alimentation a toujours été pour moi un grand centre d’intérêt. Il était au cœur de mon métier. Mais tous ces nouveaux concepts introduisaient une nouvelle donne, une nouvelle urgence : Le bien manger ! L'alimentation est un vaste sujet qui touche pour ma part à des valeurs

fondamentales, comme le temps par exemple :

  • Du temps pour apprécier les bonnes choses, les cuisiner.
  • Du temps pour soi, se faire plaisir, se respecter.
  • Du temps pour aller vers les autres, échanger, partager.
  • Du temps pour respecter la nature.
  • Du temps pour apprendre et être curieux.

Le canal du Midi.

La P'tite Roulante, c'est une idée semée à la campagne au beau milieu de la Piège qui regorge de mille richesses gastronomiques, de fermes et d'exploitations vivantes, d'une nature généreuse. C'est là qu'est née une fleur, cette épicerie itinérante qui va au gré des sinueuses routes à la rencontre des villageois.es et des producteurs.trices, qui va de fil en fil, je l'espère, tisser des liens humains et gourmands, qui va tisser le temps du bien vivre.

Pourquoi une épicerie roulante ?

Dans les villages, il y a de moins en moins de services, les bureaux de poste ferment, les épiceries et les boulangeries disparaissent, ce qui oblige les populations à se rendre dans la ville la plus proche pour y faire leurs courses, souvent en grande distribution.

Les initiatives comme les Amap, les réseaux courts, obligent souvent les producteurs à effectuer eux-même la livraison de leurs produits. Du temps qu'ils préfèreraient passer dans leur exploitation...

À l'origine de notre projet, il y a l'idée d'aller au devant de l'autre. En réduisant les déplacements de véhicules, nous contribuons à la lutte contre le réchauffement climatique.

C'est également une aide précieuse pour les personnes à mobilité réduite, isolées ou disposant d'un temps trop limité pour parcourir les différentes exploitations à la recherche des bons produits locaux.

La P'tite Roulante pourra à moyen terme proposer des services de proximité comme le dépôt ou le transport de colis, la vente de petits matériels de quincaillerie, de couture, de ménage... ou le retrait d'argent liquide.

Des petites choses...

... Mais qui font toute la différence. Ce projet contient une forte valeur participative. Sur le principe de commande,

nous réfléchissons à deux possibilités : - L'achat direct au camion - La précommande par Internet.

Dans tous les cas, pour faciliter l'organisation des tournées et permettre au plus grand nombre l'accès au service, des systèmes de parrainage (possesseurs d'Internet/non connectés, travailleurs à domicile/travailleurs lointains...) devront être développés si possible.